Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 13:55

  blogCollectif-18-2-010

La prochaine réunion du collectif se tiendra  le 2 avril à 16:30 au Forum ( salle à coté de la salle des Marronniers). J'espère que quelques-uns d'entre vous pourront venir assister à ces débats et à nous proposer leur aide.

 

Hier soir le collectif pour le village des Abricots s'est réuni. Même si en tant que présidente  de l'association VSF je regrette qu'il n'y ait pas eu un seul adhérant à cette réunion, je ne peux que me réjouir de voir beaucoup d’autres associations autour de la table.

Deux concerts nous sont offerts, l'un au mois de mars par la compagnie Amadeus, l'autre au mois d'avril par Terre et Partage.

Une crêperie de Marseille- La Table Ronde-  nous propose de nous faire 400 crêpes. La vente serait pour VSF.  1€ la crêpe. Si possible commandes groupées de façon à ne pas descendre sur Marseille tous les jours vu le prix des transports.

 

 

Un loto va être organisé par une dizaine d'associations venant de tous les coins de la ville d'Aubagne et se regroupant au niveau de la maison de quartier Bernard Palissy.

 

Une action est envisagée au moment où tous pensent à leur plantation afin de permettre aux Abricotins  d’acheter du matériel de jardinage, bêches, piochons, pelles etc. pour les aider à outils de jardionscultiver: leur propre jardin maraîcher. 

Toutes les explications seront expliquées sur une petite feuille distribuée lors des collectes.

  Un logo va être créé afin de reconnaître les associations partenaires, qui s'engageront à venir nous aider tout au long de l'année voire même des années à venir.

Des propositions sur le long terme comme celle de construire une jetée au niveau de la baie des Abricots a été envisagée. Bien entendu, seules, les associations aubagnaises n'ont pas la prétention de recueillir assez d'argent pour un tel projet. Et il nous faudra alors en voir auprès de toutes les associations travaillant aux abricots qui elle aussi pourrait bénéficier de cette jetée puisqu'alors il n'y aurait plus le problème du transport entre Port-au-Prince Jérémie, Jérémie et les Abricots soient voire même les associations médicales telles que médecins du monde qui sont partenaires avec le dispensaire. Nous essaierons aussi d'avoir des financements de la part du conseil général, du port de Marseille. Si vous connaissez des gens susceptibles d'être intéressés par un tel projet surtout faite nous les connaître. Peut-être pourrions-nous obtenir de l'aide du côté des militaires qui savent mieux que personne installer ce genre de pont flottant.

Mica m'a dit qu'il y avait déjà, eu il y a fort longtemps, une jetée en bois, mais que celle-ci avait été entièrement dévorée par les vers marins.

.

J'ai pu communiquer avec l'association "Haïti partage" de Montréal au Canada qui m'apprenait la mort de cinq de leurs élèves sur Port-au-Prince.

Quant à la petite cousine de Mica qui était sous l'hôtel Montana, elle a été retrouvée, morte bien entendue, sans aucune plaie, son décès serait dû à une déshydratation. Cela suppose beaucoup de souffrance avant.

 

J'ai eu le plaisir de parler avec Mica. Voici ce qu'elle m'a dit :

 

 Au niveau de la commune,   8300 personnes ont été recensées comme rescapées dans la commune, dont 251 orphelins. Trois sont reparties sur Port-au-Prince fautent de pouvoir commercer, mais il y a toujours des arrivées sur Jérémie.Transport-des-rescapes rescapes-4-pour-blog

Un peu moins que  200 000 personnes auraient regagné la Grande-Anse. Entre autre 17 000 sur Jérémie et 17 000 sur Corail.

 La distribution de repas se fait toujours en fonction des arrivées c'est-à-dire tous les deux ou quatre jours. Cela donne beaucoup de travail car il faut intégrer aux rescapés toutes les personnes âgées et les tuberculeux. Ces derniers jusqu'à maintenant étaient  pris en charge par le gouvernement et ils sont complètement délaissés.

 Par compte, ayant envoyé des « éclaireurs » au niveau des communes les plus éloignés tels que le village de « Chrétien » où nous avons une école (7 heures de marche (pour moi) pour y arriver, 5 heures –pour moi- pour en revenir), Mica a pu constater que de nombreux réfugiés, autres que ceux déjà recensés, étaient venus en empruntant une autre route que celle des Abricots et que ceux-ci étaient dans un dénuement extrême d'où la nécessité de les aider eux aussi.

L'association « Aide aux enfants d'Haïti » part cette semaine pour le village dans le but de construire un orphelinat pour tous ces enfants. Vu la quantité d'enfants, c'est une structure qui doit être très importante avec du personnel qui d'office sera formé. Reste le problème de la prise en charge de la gestion de cet orphelinat dans le long terme.

Vêtements-sans-frontière pourra peut-être éventuellement offrir quelques parrainages non seulement au niveau de l'école agricole et de cet orphelinat. Toutes es offres de parrainages sont à partir d’aujourd’hui les bienvenues. D’un minimum de 20 € par mois pour participer à l’aide au repas d’un enfant.  (Le SMIG est de 90€/mois)

 

 Si nous avions la possibilité d'avoir une jetée, les containers apportant du matériel en tout genre pour ces établissements pourraient être envisagés. Mica m'a demandé si possible une aide jusqu'en juillet. Heureusement que nous ne sommes pas les seuls à lui venir en aide à car ce serait désespérant. Nous sommes plusieurs associations ou fondations sans compter les particuliers,

 

-         Friends of Paradis des Indiens : www.friendsofpdi.org

-          Haïti-Futur : www.haiti-futur.com

-         La Fondation Haïti-Partage du Canada :  www.haiti-partage.com

-         "Guerra contra la humbre" (Guerre contre la faim).  Un groupe a Porto-Rico

-         Eagle Foundation qui a offert 2 puits.

-         Vêtements-sans-frontière  avec le collectif Urgence solidarité Haïti  d’Aubagne 

 

Sont venues s’ajouter pour aider la mairie

-         Aide aux enfants d’Haïti  ( Lycée agricole, matériel, aide financière d’urgence, futur orphelinat) et

-          l’HAMAP pour la réalisation sur le long terme de jardins tropicaux


J’espère que cette liste sera plus longue dans quelque temps.

Concernant notre programme fruits et légumes secs qui est autonome : la vente continue car l'usine de Port-au-Prince  n'a pas subi le dégât. Par contre on leur achète leurs produits beaucoup moins chers qu'auparavant ce qui incite ces femmes  à les utiliser pour leurs besoins personnels ce dont je ne peux que me réjouir puisqu'au départ,  ce programme avait été pensé non pas pour vendre à l'extérieur les fruits et légumes secs, mais pour combattre la sous-alimentation des gens des villages et pour éviter les périodes de disette allant jusqu'à la  famine.

Voyant qu'elles pouvaient se faire un peu d'argent en vendant leurs produits ces dames ont préféré les vendre pour la bonne raison qu'avec cet argent, elles ont pu améliorer leur habitat, ne serait-ce 

 

que d'avoir un toit en tôle plutôt qu’en paille qui laissait passer l'eauMiam(5)et hébergeait tous les insectes et les reptiles se trouvant sur l'île. Produire pour se nourrir sur place tel avait été le but de ce programme.

Mica m’a aussi annoncé qu'il y avait beaucoup de blessés qui étaient revenus au niveau des Abricots ainsi que quelques amputés, par contre il manque médicaments et  matériel de pansement. Je vous rappelle que notre gouvernement interdit aux associations d'envoyer des médicaments, préférant les faire brûler pour chauffer des bâtiments. Et quand on sait la quantité de médicaments que l'on récupérait tout au long de l'année, on ne peut que se scandaliser de cette utilisation surtout que beaucoup de boîtes n'avaient jamais été ouvertes.

Qu’en sera-t-il des semences que l’Hamap voudrait envoyer sur la Grand Anse ?

J’ai vu aussi que maintenant on opérait de la presbytie, donc là aussi n'oubliez pas que l'association VSF récupère les lunettes, montures et étuis, même si ce n'est pas pour les haïtiens se sera pour d’autres associations.

Jeudi 11 une génératrice devrait partir pour Port-au-Prince. Elle se trouve au niveau du local de l’ALMH au port autonome de Marseille.

Annic va essayer de convaincre certains médecins en partance pour Port-au-Prince de partir aussi avec des vêtements. Je vous rappelle que certains de nos élèves (ainsi que la population des villes sinistrées) n'ont plus rien à se mettre sur le dos et qu'il m’a fallu cette semaine demandée à Mica à prendre sur un parrainage pour donner à un de nos boursiers Prémis, de quoi s’habiller puisque la maison de ses oncles, tantes, cousins et « progénitures »qui l’hébergeaient à Port-au-Prince s’est complètement effondrée (toute la famille était dans la maison)

 

Mica m’a annoncé aussi qu'elle devait recevoir « 500 tentes, que cette quantité est descendue à 200, que 84 ont été soi-disant mise sur le bateau mai en fait à l'arrivée il n'en restait que 70 », où sont passés les autres ? Ont-elles été vendues ? Par qui ? 
  Ces tentes, me dit-elle,  sont un vrai cadeau empoisonné pour la bonne raison que 8300 personnes les veulent. Les tentes ne sont pas offertes elles sont vendues. Ce ne sont pas des grandes tentes. Une seule peut abriter huit personnes. Les autres sont faites pour des couples. Les sols ne semblent pas étanches. Je lui ai recommandé de faire mettre des couches de sable avant de les installer. Même problème pour le lot de 48 boîtes de lait entier destinées aux grands  enfants.    A quelle famille doit-on en donner une, sur quels critères ?VBCX
 Le maire des Abricots a reçu également des dons (20 000€) de l'association Aide aux enfants d'Haïti afin d'acheter aussi des vivres,

La Grande--Anse n'a pas vue beaucoup de pluie pour l'instant mais on annonce d'un cyclone. Pourvu que cette prévision ne s'avère pas exacte, car sur les Cayes il y a eu déjà 11 morts dus aux pluies.

 La situation à Port-au-Prince reste  catastrophique.

 Et dire que l'un de nos jeunes Abricotins a dû retourner travailler à Port-au-Prince, alors que son ministère - les finances -s'est écroulé et qu'il n'a pas de lieu pour dormir. Il espère pouvoir acheter une tente en arrivant  et si possible la partager avec deux ou trois de ses amis. Que mangera-t-il ?

  Copie (2) de voleurs 23                                                               Copie (2) de volzeurs2

Le bateau affrété par le maire des Abricots a été « détourné » par les instances de  Port-au-Prince donc n’est jamais arrivé à Jérémie.

 

La question des élèves en surnombre dans les classes a été réglée de la façon suivante, l’enseignement se fera par demi-journée, il y aura un groupe d'élèves le matin et un deuxième l'après-midi. Quant aux enseignants Mica a embauché les universitaires de façon à couvrir tous les besoins. Tous ont espoir que les universités  rouvriront en septembre, notamment les universités privées, ce qui n'arrange par l'association. Mica lors du premier jour de rentrée, est allée dans la grande école parler avec les élèves et ensuite elle leur a demandé une rédaction sur leur vécu lors de ce tremblement de terre. Beaucoup d'enfants ont eu le sentiment de peur « de rentrer sous la terre ». Je lui ai demandé de nous faire passer les rédactions.

 

Mica nous a fait passer le détail de ce qu'elle a acheté avec les 15 000 € qui devraient arriver cette

 

 

achat-de-vivressemaine po ur  le compte de la fondation.Magnette-MaisonSeuls 93 aimants nous seront Magnette-Palmierenvoyés de Suisse dans quelques jours, mais tous les artisans se sont mis au travail pour donner suite à notre commande.

A bientôt

M Madeleine

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Contacts