Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

/ / /
  Une amie nous fait savoir que cet arbre pousse en Haïti, mais Mica qui le connait  bien nous dit que "les cabris font des ravages dans les plantations dommage car voici un résumé de ce que j'ai pu lire sur le net.


Le Moringa est un arbre tendre, pouvant mesurer jusqu’à 12 m. Il a une croissance rapide et résiste très bien à la sécheresse La science moderne semble confirmer cette opinion.

L’une de ses propriétés, et pas des moindres, est la potabilisation de l’eau. les graines pilées de moringa purifient l’eau boueuse. Une pratique utilisée depuis longtemps le long du fleuve Nil, précise encore la même source.


Le Moringa (nom scientifique: Moringa oleifera), est une plante cultivée pour ses graines, qui sont mangées cuites et pour ses feuilles, qui sont consommées comme légume

Il pousse rapidement et facilement sous des climats très différents. Il garde ses feuilles toute l’année.

 

Nourrissant et utile

 

 

Des analyses nutritionnelles ont montré que les feuilles de Moringa sont plus riches en vitamines, minéraux et protéines que la plupart des légumes. Elles peuvent se substituer aux petits pois et aux arachides et constituent un aliment complet puisqu’elles contiennent deux fois plus de lipides que le lait, trois fois plus de potassium que la banane, quatre fois plus de vitamine A que la carotte et sept fois plus de vitamine C qu’une orange. Les feuilles de Moringa sont actuellement utilisées dans beaucoup de programmes contre la malnutrition et ses maladies associées (cécité..). De ses graines, on peut extraire une huile alimentaire et une matière première intéressante pour l’industrie cosmétique (savon, parfum...). Cette essence contient de nombreux éléments nutritifs comme le calcium, le fer, la vitamine A, et la vitamine C.

 

D’autres applications du Moringa ne sont pas à négliger: fourrage pour le bétail, engrais pour  l’agriculture, pâte à papier, traitement des eaux, bois de chauffe, ombrage, etc. Le bois du Moringa est tendre. S’il ne peut être utilisé pour la construction, on peut néanmoins en faire des clôtures, des treillis ou des poteaux qui ne sont pas destinés à supporter trop de poids.

 

 

Ses cosses donnent un légume à la fois nourrissant et délicieux. On peut manger ses feuilles quand elles sont encore tendres ainsi que ses fleurs.

Au plan alimentaire, le Moringa est délicieux lorsqu’il est préparé avec des épices et mélangé à d’autres légumes comme l’aubergine, ou des légumes comme les pois ou les haricots. On peut également cuire les jeunes fleurs et les feuilles tendres de l’arbre. Mais il faut d’abord s’assurer de les avoir  séchées complètement après les avoir lavées. Couvrez et faites cuire les feuilles et les fleurs dans leur propre jus. Pendant la cuisson, elles n’ont pas besoin d’eau supplémentaire, au risque de leur donner  un goût amer.

Mais le meilleur, c'est que cet arbre utile pousse rapidement et facilement sous des climats très différents.

Comment et où le planter ?

Les boutures à partir de branches de Moringa prendront racines sans trop de soins, mais elles pousseront dans les meilleures conditions si vous les plantez au début de la saison des pluies ou à une période où le climat est doux. Evitez de planter les boutures quand il fait très chaud ou très froid.

 

La façon la plus simple et la plus rapide de planter le Moringa consiste à le faire à partir des boutures de ses branches qui, une fois sous terre, prennent racine sans exiger trop de soins. Surtout s’il est planté en début de la saison des pluies ou à une période où le climat est suffisamment doux. On peut aussi planter le Moringa à partir de ses graines. Mais le résultat, bien que le même, prend beaucoup plus de temps avec, en plus, ce risque permanent d’être facilement foulé par des passants et des bêtes pendant sa germination.

 

Cet arbre n’exige pas trop d’espace ou de soins particuliers pour être planté: au bord des cours d’eau ou des routes, il créé un environnement agréable; autour d’un dépôt d’ordures, il se contente des eaux usées de ménage. Les arbres du Moringa, plantés comme haie vive autour d’une concession parcellaire, sont d’un bel effet, surtout quand ils ont atteint leur maturité: le doux feuillage avec ses gros bouquets de fleurs blanches et odorantes a l’avantage de protéger harmonieusement, par son ombrage,  des rayons solaires.et les abeilles les apprécient.

Le Moringa a besoin de beaucoup d'eau mais n'aime pas être détrempé. Donc, le meilleur endroit pour le planter se trouve près d'un canal de drainage où ses racines peuvent accéder à l'eau mais sans être inondées. On le plante souvent là où on jette l'eau usée de la cuisine. Ainsi, l'eau usée sert à quelque chose, mais on n'a pas besoin d'eau supplémentaire pour l'arbre.

Le Moringa pousse dans les meilleures conditions sur un sol sablonneux, mais poussera également sur la plupart des sols bien drainés. Cependant, il poussera difficilement sur des sols argileux qui peuvent être détrempés. Et sa croissance sera retardée sur des sols secs et peu profonds.

Sélectionnez un arbre sain et mature pour y prélever vos boutures. Si possible, regardez bien quel arbre porte le plus grand nombre de cosses et celles qui sont meilleures au goût. Prenez des boutures sur ces arbres.

Il vaut toujours mieux prendre des boutures sur plusieurs arbres différents plutôt que sur un seul. Ainsi, si une maladie ou des insectes indésirables font leur apparition, certains de vos arbres auront une meilleure chance de survivre. Trouvez une branche mature, bien droite et dont le bois est dur. Coupez environ un mètre à partir de l'extrémité, juste au-dessous d'un nœud. Coupez les feuilles et les bouts plus tendres de la branche, en coupant juste au-dessus d'un noeud. Vous avez maintenant une bouture entre les mains.

Si vous devez grimper sur l'arbre pour aller couper votre bouture, faites attention parce que les branches de Moringa se cassent facilement.

Creusez un trou de 50 centimètres de large, 50 centimètres de long, et 50 centimètres de profondeur. Mettez une couche de fumier en décomposition dans le fond. Formez un monticule de sable d'environ 15 cms de haut au centre du trou, et faites un trou dans le monticule pour tenir la bouture. Le fait d'entourer la bouture de sable l'empêchera de pourrir et l'aidera à avoir des racines plus vite.

Plantez la bouture bien droite dans le monticule de sable. Tapotez le sable solidement pour qu'il reste bien en place tout autour. Remplissez le trou avec la terre que vous avez enlevée et tassez bien le tout. Environ 50 centimètres de la bouture doivent se trouver sous terre. Arrosez régulièrement. Bientôt la bouture se mettra à bourgeonner. Ce qui veut dire qu'elle a pris racines. Arrosez votre nouvel arbre régulièrement jusqu'à ce qu'il s'enracine bien, et empêchez les chèvres et les vaches de le brouter.

Comment s'en servir ?

Utilisez les cosses vertes comme légumes. Cueillez les cosses quand elles sont dodues et dures mais encore tendres. Coupez-les en morceaux de 5 centimètres de long. Faites cuire légèrement à la vapeur. Mangez la chair tendre et les graines à l'intérieur et jetez ou compostez la peau extérieure fibreuse. Le Moringa est délicieux lorsqu'il est préparé avec des épices et mélangé à d'autres légumes comme l'aubergine, ou des légumes comme les pois de pigeons ou les doliques. Vous pouvez également faire cuire les jeunes fleurs et les feuilles tendres de l'arbre. Mais assurez-vous de les sécher complètement après les avoir lavées. Couvrez et faites cuire les feuilles et les fleurs dans leur propre jus. Si vous ajoutez de l'eau pour cuire les feuilles, elles vont avoir un goût amer.

Faites en sorte que le Moringa fasse partie de votre régime alimentaire. Il contient de nombreux éléments nutritifs comme le calcium, le fer, la vitamine A, et la vitamine C.

Remarque

Les noms courants pour le Moringa oleifera incluent : arbre à raifort, ben oil, benzolive, benzolivier, ben oleifère, bambou bananier, graines benne (Haïti).

www.moringatrees.org -

 

Partager cette page

Published by

Articles Récents

Contacts