Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 15:14

Comment ne pas voir venir  la révolte en Haïti   quand on apprend que les prix ont augmentés de  50% depuis Juillet.. Haïti est un des trois pays dans les Amériques où la famine règne.

Pays de catastrophe. Je ne reviendrais pas sur le tremblement de terre qui est toujours d’actualité pour  ceux qui vivent encore sous les tentes (300.000 personnes)

Alors que l’année 2011-12 avait déjà connu  une mauvaise récolte et une baisse importante de la production, en mai et juin 2012 ,  a suivi une  période de sécheresse  puis  fin Août 2012 ce fut  l'ouragan Isaac  qui en dévastant les cultures à travers Haïti  avait fait qu'il n'y avait  plus de produits alimentaires sur les marchés. Le village des Abricots avait  eu moins de dégâts que les autres régions et les photos des jardins présentées lors de l’AG nous montraient de belles cultures prometteuses. Depuis que le cyclone Sandy est passé, il ne reste rien.   .

 L'état d'Haïti est considéré comme «extrêmement alarmant», avec 57% de la population sous-alimentée et 18,9% des enfants de moins de 5 ans trop petits en podis et taille pour les normes de l’OMS, et un  taux de mortalité de 16,5% dans ce groupe 

En 2008, les  prix  avaient  engendré des émeutes à travers le monde, notamment en Haïti.Les Haïtiens  préviennent  par des slogans et des manifestations  qu’ils n’en peuvent plus  

 Haïti est devenu dépendant des importations, Le riz importé est moins cher que celui récolté ! La production de maïs,de poulet, le porc et le sucre en Haïti ont tous chuté abruptement au cours des 20 dernières années, écrasée par les importations. En quelques années, un pays qui avait produit plus de 80% du riz qu'il consommait, se trouve  à importer  plus de 80% de ses besoins . Ces importations, souvent déjà subventionnées bénéficient en plus, cadeau des gouvernements successifs haitiens de  seulement 3% de frais de douanes, alors que dans les Caraïbes ils varient entre  20 et 26 %, afin de  protéger les producteurs  locaux et leur travail. 

  Le gouvernement haïtien  en 2012, a alloué un budget national d’à peine 6% pour cette branche qui emploie plus de 50% de la population active en Haïti 

L'absence généralisée  de moyens de séchage , transformation, stockage, de distribution ou transport signifie qu'à un moment donné  20-40% des récoltes seront perdues avant d'atteindre le marché. VSF  a acheté dés le début de son action (1996) sur le village des Abricots trois 3 silos à grains, afin de lutter contre ce problème de destruction des semences par les rats . Il en faudrait des milliers à travers le pays.

 

Que dire des dépenses étrangères d'aide au développement car elles ont été  encore pire, avec pour l'agriculture un total sur  cinq années (qui se terminaient  en 2005), d' un misérable 2,5%  alors que la Banque mondiale, disait que  c’était "de loin l'activité la plus importante sociale et économique en Haïti. "

Il ne faudrait pas que  l'agriculture nécessaire pour nourrir  la population d’Haïti  se transforme en  une agriculture pour biocarburants, (jatropha, Voir sur youtube, le villages des suicidés plus de 1000 cette année

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=s4Ko-tmDHiU#!) ou avec des cultures venant de graines contenant des OGM,  qui rendent stériles les sols )

 Avoir de l'argent, en travaillant sans cesse, pour les autres,  pour pouvoir acheter, en dollars les produits alimentaires importés, en quantité misérable est complètement absurde ? Arbres à pain contre biocarburants ? Sauf que l’un ne permet pas de  nourrir l'autre!   Les travailleurs pauvres resteront pauvres et ils  auront le droit  de mourir de faim. Et quand les pauvres ne seront plus là pour faire rouler NOS voitures ?

Mais comment investir quand  les  microcrédits nécessaires pour acheter des houes, des semences,  ou autre matériel  peut aller jusqu’à 50%

Le peu de terre que, possède près d' un million d’ Haïtiens se trouve sous forme de petites parcelles souvent dispersées,  elles-mêmes appartenant à plusieurs propriétaires ce qui les oblige à des heures de trajets  et à de pauvres rendements.

La  persévérance des petits agriculteurs haïtiens qui continuent de planter sur n’importe quel terrain plus ou moins en pente, dans des coins incroyables est à respecter. Il faut aussi penser  et c'est  énorme, à une perte d' arbres (couverture forestière2%) et de végétation, de 37 millions de tonnes de terre arable, soit l'équivalent de 12.000 hectares de terres arables, /an .Tout va à la mer qui se  colore  en brun foncé

  . .

 Dans la vallée de Caracol : A lire sur   http://www.ayitikaleje.org/11_7_fr

  sur les riches terres agricoles, dans le nord d'Haïti , trois cents agriculteurs ont perdu leurs terres et leurs moyens de subsistance Avec une hâte indécente, Bill Clinton qui  n'avait même pas pris la peine de faire l'évaluation de l'impact environnemental a réussi, pour des salaires de misère , à  faire construire un gigantesque  complexe d’assemblage de 178m $ en usine. Cette baie, qui abrite une des dernières forêts de mangrove, ainsi que le  récif corallien le plus long  du pays, a fait l’objet de nombreuses études internationales et fait partie de plusieurs projets  pour  placer  cette zone sous protection, selon des documents disponibles et ouverts au public

 

Rappel: Le pire épisode qu’à connu  les zones rurales en Haïti depuis l'indépendance est  du à l’USAID en Haïti et a son le programme d'éradication  du cochon noir  au début des années 1980, afin de prévenir  une éventuelle  épidémie de peste porcine africaine, alors qu’il n’y avait aucun cas,  l'industrie porcine américaine c’est ainsi développer 

 

 

 

 Quand est-ce que  les organisations de solidarités se mettront au service des pays et non pas  prendre des décisions  à leur place. Elles veulent  aider alors  actions et  budgets prévisionnels doivent être programmé  avec eux,et  répondre à leur besoins non aux notres!  

 

 Nous demandons à nos étudiants de devenir les  acteurs dans la reconstruction de leur pays, mais  après plus de 200 ans de gestion basée sur la corruption, de dilapidation, de prédation de l’Etat  ils devront se battre pour trouver  leur place, mais avec l'éducation il faut garder espoir, ils sont bien ces jeunes. 

Bon courage à toute cette jeunesse qui aspire à ce qu’ont nos enfants.

MMadeleine

   

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 18:25

Suite au reportage sur TF1 dimanche soir  concernant les enfants esclaves en Haïti –les petits Restavecs-.:

une définition de l'esclavage parmi tant d'autres : « Un esclave est un individu privé de liberté et soumis à l'autorité tyrannique d'une personne ou d'un État. Il est contraint au travail forcé. Son maître lui impose de dures épreuves. Il peut être acheté et revendu comme un objet, moins bien traité qu'un animal. Il peut subir la torture, la violence et des abus sexuels. »

Début, de ce sinistre « commerce » 476 ans après J Christ livres-sur-restavec.jpg

Voilà ce que subissent les petits Restavecs en Haïti tous les jours. (lire le livre de M. Cadet, ancien  restavec"Restavec, enfant esclave en Haïti, publié aux éditions du Seuil )Et le gouvernement surtout ne veut pas que nous en parlions, j’interpellais un jour un ambassadeur haïtien celui-ci m'a répondu concernant ces Restavecs, « c'est culturel » refusant d’en parler, tout comme M. Martelli. Qu’est-ce qu’il y a de culturel à traiter ses propres enfants ainsi. Qu’on arrête de nous traiter d’esclavagiste pour des fautes abominables dont la France c’est rendue responsable au XIX siècle quand on fait pareil, plus de 200 ans après l’abolition de cette horreur par décret, le 27 avril 1848 grâce à Victor SCHOELCHER

 Que penser d’un pays, quel qu’il soit,  qui n’est pas capable de respecter ses propres enfants.

J'ai déjà parlé plusieurs fois de ces enfants esclaves qui sont apparus immédiatement après l'indépendance copiant le triste modèle des Blancs . Il faudrait peut-être que ses dirigeants se penchent, enfin, sur ce fléau qu’est l'esclavage Les plus jeunes ont quatre ans. Quels citoyens pourront -ils devenir après un tel traitement?

Les esclaves au départ étaient des prises de guerre de race blanche. Ils répondaient ainsi au besoin de main-d’œuvre gratuite.

Quand l'Amérique fut découverte les Espagnols, bientôt suivis par les Hollandais, les Français les Portugais et les Anglais, eurent aussi besoin de personnes, corvéables à merci. C'est ce qu'on appellera la traite des Noirs. Celle-ci se faisait avec la complicité d'Africains, fournissant « cette main-d’œuvre » par des razzias dans les villages. Que penser alors actuellement de la « traite des enfants en Haïti » et ce n'est pas le seul pays qui maltraite ses enfants puisse que l'UNICEF estime à 200 millions d’enfants, sans compter les adultes exploités dans le monde.

Les enfants sont souvent donnés par les familles trop nombreuses et pauvres, contre des promesses de vie meilleure, de scolarisation, de nourriture, de confort, le tout bien entendu inexistant J'espère que le reportage de dimanche vous aura sensibilisés à ce problème.

Je connais des familles pauvres qui ont eux-mêmes leurs Restavecs. Si vous voulez aider ces enfants, ne donnez jamais d'argent  aux familles qui les exploitent car celui-ci n'ira jamais à l’intéressé. Pour avoir habillé de pied en cap une enfant Restavecs et l'avoir retrouvée le lendemain matin nue comme un ver je sais ce qu'il en est. Cependant vous pouvez les aider en faisant un don à une association qui lutte contre ce problème d'analphabétisme, et de pauvreté les-maternelles-(15)des familles comme Vêtements-sans-frontière,  en sachant qu’avec 20 € par mois un enfant pourra aller à l’école . Il sera pris en charge par VSF. Les sommes recueillies sont versées à la fondation « Paradis des Indiens », qui œuvre dans la Grande--Anse en Haïti et scolarise plus de 2000 enfants. VSF grâce au conseil général a déjà participé à la construction de deux écoles avec des extensions importantes et la mairie d'Aubagne nous a permis de meubler ces écoles, et de construire des bibliothèques itinérantes L'enseignement dans nos écoles est gratuite pour les plus pauvres Nous espérons toujours que le président va tenir ses promesses faites lors de sa campagne électorale à savoir, « l’enseignement gratuit ». Mais les  promesses lors des campagnes électorales!!!

Avant de parler d'école gratuite peut-être faudrait-il les construire et former des instituteurs et des professeurs en nombre suffisant et surtout les payer une fois diplômés correctement de façon à ce qu'ils ne soient pas obligés d'aller cultiver leur jardin plutôt que d'enseigner.

À leur majorité que deviennent les jeunes Restavecs sans illusion, n'ayant aucune ressource ni instruction? Ils se regroupent et forment des bandes prêtes à tout pour survivre. À qui la faute ? Quant aux jeunes filles qui se retrouveront enceintes, suite à un viol, leur enfant à leur tour deviendra esclave de la famille.

 

 Suite à ce reportage poignant, j'ai trouvé déplacé celui qui suivait concernant les koalas, et l'hôpital pour les soigner. J’aime les animaux mais il faut croire que dans notre société la vie d’un koala a plus de valeur que celle d’un enfant. . Je sais que ces  petites bêtes sont très attachantes, et en voie de disparpour-blog.jpgition mais franchement, ce sujet  après le précédent était mal choisi 

Merci de continuer à nous aider à faire sourire des enfants, car depuis 1994, nous avons pemis à  beaucoup d'enfants d'aller à l'école et  à beaucoup de parents,en leur fournissant du travail, à ne plus se séparer de leurs enfants.

  Marie Madeleine Girodias Présidente de

 

Vetements-sans-frontiere

5 résidence Anjou

Rue Pierre Brossolette

13400 Aubagne

tel 0689325314

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 10:30

 

Jean-Claude Fignolé a demandé à Mica d'évaluer la situation de la commune des Abricots après le passage de Sandy. 

 les-vieux-16.jpg

Voici son message après 4 jours de dégâts. 

A la lecture de ce message, vous comprendrez que notre budget "urgence" a déjà était entamé car M. Verdier , une personne agée a perdu son jardin. Il y en aura d'autres alors tous vos dons seront les bienvenus. Vos reçus pour vos impôts 2013  vous seront envoyés en fin d'année. Je vous rapelle le numéro de VSF banque postale: 1129780 L Marseille . Merci d'avance

 

J'essaie depuis hier d'estimer les dégâts qui sont importants mais j'attends encore un peu, sachant que d'habitude on grossit les choses. Cependant je peux  dire que ce "temps" comme on l'appelle ici, je n'en ai jamais vu de pareil depuis que je suis aux Abricots. Depuis mardi matin vers 9 heures, il a commencé à pleuvoir, jusqu'à aujourd'hui pratiquement sans arrêt avec des éclaircies de quinze minutes durant lesquelles même le soleil apparaît. Même ce soir pendant une demi-heure, nous avons eu un beau coucher de soleil, mais le vent continue à souffler rudement  en ce moment même et la pluie fait son entrée brusquement, comme si Sandy voulait nous faire comprendre qu'elle est encore là avec son ventre gonflé d'eau. La mer était déchaînée mais elle s'est calmée un peu aujourd'hui. Elle a amplement franchi la digue et on me dit que le village est rempli d'eau, mais je ne crois pas qu’il n’y ait jamais eu durant ces quatre jours un grand danger d'inondation réelle. Depuis mercredi le vent n'arrête pas de souffler dans toutes les directions, un vent très très fort avec des poussées très violentes mais j'en ai vu de plus fortes déjà. Une grosse branche d'acajou est tombée derrière la voiture. Par endroit, des arbres se sont écroulés. Pas de mort, pas de maison "écrasée". Sauf une de nos écoles des mornes à Chrétien dont plusieurs tôles se sont envolées, mais ce ne sera pas la première fois que cela arrive.

 

 

Je viens de parler à Jean-Panel qui me dit que "pour parler sans passion" il estime que 60% qui pourrait devenir 70% éventuellement de jardins rasés, cela veut dire les bananiers surtout ceux avec régimes sont par terre (entre autre il n'y aurait pas un bananier qui ne soit pas déchiré ou tombé dans le petit jardin que la famille de Bégeas maintient sur ma terre de la plage où il y a nos dépôts). Les tiges grimpantes et feuillues des ignames sont cassées et dans ce cas il n'y aura pas de tubercules comestibles pour ces ignames en décembre. Il paraît que même des jardins de manioc ont été "déchoukés". Il y avait encore des véritables sur les arbres pour durer encore quelques jours, tous ces fruits sont tombés ou ont été "fouettés" par le vent. Gardons toujours en tête les 60% ou 70% mentionnés au début de ce message.

 

 

La pluie était continue, mais n'est pas tombée en trombe, il n'a pas plu des cordes, c'était une pluie régulière qui tombait tout le temps. En ce moment, il y a une ondée qui dure cinq, dix ou quinze minutes, et qui s'arrête avec des éclaircies qui durent à peu près les mêmes minutes.  Le vent gronde  avec des poussées toujours très violentes, mais je crois que c'est la fin. La baie est encore rouge de boue, assez loin dépassant largement les limites des promontoires. La mer est encore mauvaise et aucun canot  ne s'est aventuré dehors aujourd'hui.

 

 

Je crois sincèrement que nous allons avoir faim. Au marché de lundi il y aura sûrement beaucoup de produits puisque il y en a tant qu'on va ramasser par terre, et cela donnera l'impression qu'il n'y aura eu aucuns dégâts, mais on pourra expliquer cette abondance par la quantité de bananiers et de véritables qui sont tombés. Ce sera difficile de faire une évaluation. Ce n'est que dans deux semaines qu'un estimé réel pourra être fait. Mais tout le monde va être victime de pénurie, il n'y a aucun doute là-dessus.

La route est très mauvaise évidemment. Les Travaux Publics ont dit qu'ils allaient venir pour passer la main, mais jusqu'à présent on ne les a pas vus arriver. Par contre des motos et une voiture de médecins du monde venue chercher un employé sont entrés dans le village des Abricots.

Amicalement à tous

Mica

 

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 14:17

Après Gamaêl Laguerre, Neslé Bien Aimé voila Ménus Corrioland nouvellement diplômé de l'école normale publique de Marfranc. . Haïti manque d'instituteurs et d'écoles publiques puisque je vous rappelle que les écoles sont presque toutes privées et qui dit privé dit payantes- sauf pour celles dont s'occupent la Fondation Paradis des Indiens dont les trois de VSF-

 

Merci à tous les parrains et marraines qui contribuent à ces réussites et aux donateurs qui nous permettent de

" joindre les deux bouts " concernant cette aide, malheureusement insuffisante aux élèves déjà parrainés. Notre succès s’est transformé en drame car presque tous maintenant veulent faire des études, refusant le modèle de vie de leurs parents. Nos finances ne suivent pas .Trop d’élèves pas assez de parrainages et une impossibilité pour VSF de prendre en charge un deuxième universitaire car ces frais correspondent à 1/7 ième de notre budget de l'année  .

  Lettre d’un nouveau diplômé pour sa marraine

 Lettre-de-Nesle-Bien-aime.jpg

......., Je vous rappelle que les 22 et 23 septembre lors de la fête de la Paix à Aubagne,vous êtes invités aux diverses courses pour la Paix et au concert de "Grand corps malade"  vous trouverez VSF au stand "crêpes" dans le village associatif à partir de 16 h le samedi. renseignements sur le site de la ville d'AubagneMes amitiés à tous .

Partager cet article
Repost0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 18:03

Nous avons besoin de vous, seule, l’association VSF ne pourra pas mener à bien la construction de cuisines pour les écoles.

Celle de Balisier en premier mais il y a aussi celle de Rochepierre, dans les mornes. Toutes comptent toutes plus de 200 élèves. cantine

Toutes ces cantinières voudraient et espèrent avoir bientôt de quoi cuisiner dans de meilleures conditions. Pour l’instant, la préparation se fait en plein air, malgré les intempéries, pluie ou vent.

Pourquoi demander de l’aide ?: Nos projets restent nombreux et nos finances ne nous permettent pas de répondre à toutes les demandes. Cette année, nous espérons pouvoir financer la construction d’un puits voire peut-être de deux, nous gardons aussi les aides habituelles comme, les parrainages, l’ aide à la santé etc... C’est pourquoi notre budget est tout absorbé (voir AG du 5-11-2011) Pourtant ces cuisines deviennent urgentes, ne serait-ce que pour que le personnel des cantines puisse enfin travailler, avec un certain confort. Tout en améliorant du même coup l’hygiène des repas.

Pour l’instant il vous suffira de regarder la photo que j’ai prise lors de là dernière mission et qui depuis n’a pas changé pour vous rendre compte de l’utilité de votre aide. 

Si vous choisissez notre association, vous porrez envoyer directement votre don sur le compte mais

ne pas oublier de mentionner vos coordonnés dans ce cas pour que nous sachions à qui envoyer un reçu

Références du compte et adresse de la banque

 

RIB Identifiant International du compte   de  Vêtements sans Frontière
Banque postale, Centre Financier de Marseille – 13900 Marseille Cedex 20    France

IBAN Identifiant International de compte - International bank Account umber

 FR 90 2004 1010 0811 2978 0L02 945

 Titulaire du compte    - Vêtements-sans-frontière 

numero du compte 1129780 L Marseille ,

 Ou par courrier 

Vêtements-sans-frontière 

 5 Résidence Anjou

Rue Pierre Brossolette

13400 Aubagne-France  

           

 

En fin d’année vous recevrez un reçu correspondant à votre don, et vous pourrez  déduire de vos impôts 66%  de ce  montant

  Miam(5)

Merci de votre aide pour tous ces gens et élèves dont vous allez améliorer la vie de tous les jours.

Marie Madeleine Girodias

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 11:17

AMona-2-web.jpgCe que je redoutais est arrivé. Les gens de Port au Prince ont fuit le choléra comme lors du tremblement de terre en revenant au village, mais cette fois-ci,  ils transportaient avec eux le virus cholérique .

 A lors que Mica pensait avoir sauvé le fils en arrivant à l'hôpital de Jérémie aussi vite que possible, nous avons appris que non seulement Onel n'avait pas pu être sauvé mais que sa mère, notre Mona avait elle aussi été victime du choléra. Combien de morts encore dans ce petit coin de l'île? Le maire pense qu'il y en a 20 par jour, dans les mornes. ? Mais personne ne le sait exactement. L’état civile est inexistant et si vous n' êtes pas baptisés, vous ne possédez pas de papiers officiels  prouvant votre existence.fils-de-Monaw Le problème, pour les électeurs et  pour les élèves  qui veulent entrer en secondaire est de retrouver ces « baptistaires » ou tout au moins ce qu’il en reste car ils sont très  souvent mangés par les vers, et, une fois dépliés, ressemblent à une jolie dentelle. 

 

Il suffit de lire les articles concernant le traitement des fosses septiques des onusiens pour être scandalisés. Ils déversaient le contenu de leurs  fosses directement dans le fleuve Artibonite. Ce feuve avant était un fleuve de  vie, il s'est transformé aujourd’hui en un fleuve de mort . Il irrigue les rizières et les champs , sert de réserve d'eau pour tout ,  la cuisson des aliments, la lessive, et aussi de boissons pour les animaux quand ce n'est pas de boissons pour les humains. Tout le monde vient s'y baigner. 

 

 Un tel manque de responsabilité aussi flagrant de la part de l'ONU est incompréhensible. Ils sont là- sous disant-  pour la  sécurité des gens.

On peut donc comprendre le désir de tous les haïtiens de voire disparaître tous les Onusiens  de leur pays.

 Je vous joins  aussi le compte rendu del'AG du 3 -12-2010

 

Passez tous de très bonnes fêtes de fin d'année.

Amicalemenrt 

Marie-Madeleine  

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 20:03

Dimanche soir 7 novembre, Mica arrivait pour une visite éclaire d’un jour. J'étais absente depuis un mois et c’est en lisant ce soir là mes mails qu’un message d'un adhérent m'apprenait le décès de Jacqueline Jacqueline.jpgcette amie courageuse, adhérente-donatrice de plusieurs association - dont VSF-. Femme au grand cœur, dynamique, j'avais parlé avec elle la veille de mon départ et je n’arrivais plus à la contacter. Hélas! Je sais pourquoi maintenant. Cette disparition m’a bouleversée, comme elle a bouleversée beaucoup d’amis.

Nous pensons tous à son ami, sa famille, et nous leur offrons toutes nos condoléances.

 

  Mica-et-M-Cotto

 

 

Quant à Mica, invitée à Laval par Dr Bouron pour témoigner de l’action de son l’association "St Vincent de Paul"qui pendant plus de 20 ans, a travaillé dans le village les Abricots, elle nous a fait le plaisir de faire un détour par Aubagne, malgré la fatigue que cela représentait.

Lundi toute la journée, de nombreux amis sont venus rencontrer Mica, et c'est avec joie que nous  avons revu non seulement des adhérents, mais aussi des bénévoles dMica-Reine-et-sa-famille.jpge l'association Saint-Vincent qui ont travaillé aux Abricots il y a quelques années, jeunes filles à l'époque ou je les ai connues en Haïti, elles sont maintenant mères de famille, et sont venues avec leurs bébés. Que du bonheurMica-Sylvettes-et-ses-fille.jpg!.

 

Mardi matin, avant son départ, Mica notre responsable haïtienne a pu rencontrer Re¦üception-de-Mica--nov201M le Maire, l’équipe du collectif, journalistes et photographes. Elle s’est désolée de n’avoir que des mauvaises nouvelles «  puisque le cyclone est passé juste sur le village et ses alentours".  Il y a un mois je vous faisais savoir que les jardins allaient pouvoir nourrir tous les rescapés. Hélas, il ne reste plus grand-chose de ceux-Petit-cadeau-du-Maireci sauf les plants qui ont été déplacé en urgence afin

 

d 'être protégés . Les arbres fruitiers ont perdu leurs fruits, les bananiers qui n'ont pas  

bananiers.jpgbeaucoup de racines ont été couchés, les toits des maisons se sont en partie envolés. Par contre il n'y a pas eu de victimes parmi la population et le bétail. Mica nous a rappelé que les aides promises pour Haïti sont toujours attendues.  Et je me révolte en entendant que l’ONU demande des moyens financiers pour lutter contre le choléra. Où est passé l’argent ? la maladie fait des victimes en nombre plants-copie-1.jpgimpressionnant. Le choléra est arrivé dans le plus grand bidon- ville de Port au Prince. Cité-Soleil. Lieu des plus insalubres, ou vivent tous les désillusionnés des campagnes ( 500 000 en 2005) venus «dans la capitale pour trouver du travail» Combien de victimes y aura-t-il ?

 

Grâce à la générosité de tous, sous forme de dons, parrainages et adhésions, subventions,

VSF a reçu pour 2010 une somme trois fois plus importante que les années précédentes, soit un total pour les actions en Haïti afin d’aider le village, ses environs et les sinistrés :

  45 300€

Que ceux qui n’ont pas renouveler leur adhésion pour 2010, le fassent dans l’urgence afin de pouvoir voter lors de l’AG que nous préparons. Dans le cas où vous ne souhaiteriez plus faire partie de notre équipe et participer à nos actions, je vous remercie de nous avoir aidés jusqu’à présent. Bien entendu vous serez tout de même invités à l’AG 2009-2010.

Le CA la prépare et nous vous en communiquerons la date très bientôt.

Amitiés à tous.

Marie Madeleine

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 12:04

 

 

1-les-abricotsparadis-des-i.gif 

.

 

Nos actions en France : nous sommes au service de toutes les associations qui ont besoin de remplir des containers en partance pour les pays en voie de développement, récupérant ainsi tout matériel, matériel médical, vêtements, vaisselles, jouets etc. le tout trié et conditionné dans le local de VSF, sur Aubagne, (garage) avant d'être acheminé dans un entrepôt de l'association ALMH au port autonome de Marseille, d'où se remplissent  les containers.

Nous sommes une association composée de bénévoles. Vêtements-sans-frontière a été créé en 1994 (journal officiel du 22 décembre) elle est régie par la loi 1901. Nos actions se situent essentiellement au niveau du petit village des Abricots et de ses environs, en Haïti.

Partager cet article
Repost0
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 15:09

Chers  amis

Ils sont nombreux : à aider le village et les environs à savoir:

En premier Mica depuis plus de 35 ans  et sa  famille . 

Friends of Paradis des Indiens voir le site  hptt://www.friendsofpdi.org

Haïti-Futur: site  hptt://www.haiti-futur.com

La Fondation Haïti-Partage du Canada avec leur nouveau site fort sympathique  http//www.fondationhaitipartage.org

Un groupe à Porto-Rico "Guerra contra la humbre" (Guerre contre la faim)

L’association Suisse. Eagle Foundation

Vêtements-sans-frontière à Aubagne, présente depuis 1994, parrainages scolaires, programmes à long terme sur le développement. Urgences. Sans oublier la vente d’artisanat toute l'année. (Voir les différents articles)

Le CRS et le Food for the Poor .

"Ils viennent  de remplir les  entrepôts  de nourriture car la période cyclonique est là" nous précise Mica.

La Chaîne de l'Espoir 

Médecins du monde  aide le dispensaire du village

Quant au  bâtiment dans lequel les femmes travaillent les fruits et légumes secs elles le doivent à  ECHO, et depuis peu "Aide aux enfants d'Haïti"

Sans  oublier tous ces particuliers du monde entier qui aident directement des familles à tout cela viennent s'ajouter les quelques aides gouvernementales( insuffisantes) grâce au maire JC Fignolé présent depuis 4 ans. (Voir article sur sa  demande d’aide de janvier)

Toutes ces aides ont contribuées depuis maintenant 40 ans à améliorer la vie de tous ces gens et c'est avec plaisir que l’'on peut lire  dans le dernier courrier de Mica:

 

"Heureusement il y a eu une grosse saison de véritables (fruits à pain) qui dure encore. Là tout le monde est content et il y a vraiment assez de nourriture pour tout le monde, les habitants de la commune et les nouveaux arrivants"

La rentrée des classes devrait se faire en octobre

Amicalement à tous.

M Madeleine

Partager cet article
Repost0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 21:54

Alors que Mica se débat avec le problème de distribution envers les rescapés, car à qui camping copiedonner une tente quand on en a reçu 70 sur 84? et 11 matelas ? 

  Il y a un tel manque de tout. Pendant ce temps  des jeunes de la région pensent « faire du sport » en venant voler, dans la réserve les quelques paires de chaussures reçues. Si ces chaussuresClaustras avaient été volées dans le but de chausser les gens, ce ne serait pas trop grave, mais de savoir que ces chaussures ont été volées pour être revendues ne peut que nous faire partager la déception de Mica. Les murs sont faits de briques évidées appelées "claustra" et avec un crochet on peut tout

attirer à  soi.chaussure012

 Ce qui explique ces vols              chaussure013

 S'il y avait une jetée ce problème n’existerait pas car nous aurions pu envoyer de quoi chausser et habiller  tout le monde, nous avons de quoi et avec l’action qu

 

e Décathlon est en train de mettre sur pied à partir du 17 avril, nous allons avoir  de quoi remplir un container, reste le financement de ce dernier et surtout,  arrivera-t-il jusqu’aux Abricots ? Qui pourrait nous aider ?  L’armée française est en Martinique, pourquoi ne nous aiderait-elle pas ? Il suffirait qu’elle escorte le bateau jusqu’à destination car à Port au Prince les besoins sont les mêmes donc  c’est du « chacun pour soi » et les bateaux sont « déchargés »

 

 sans tenir compte de la destination. Si nous avions envoyé des vivres, les Abricotins n’auraient rien eu. D’où l’importance d’envoyer un deuxième mandat.   Trois mois de souffrance et d’attente, c’est beaucoup ! 

Voilà ce que dit Mica «  Des grosses ONG comme le Catholic Relief Services,  Food for the Poor, Médecins du Monde, aident beaucoup même si chaussure010c’est nous qui distribuons ce q

 

u’ils envoient, nourriture pour le CRS et chaussures et vêtements pour Food for the Poor, soins médicaux et médicaments pour MDM

Mica doit s’occuper de plus de 3000 élèves, mes-maternelles-(2)aidée pour les rescapés lors de la  seconde rotation de l'école du village et pour

les rescapés qui se sont inscrits dans les écoles des montagnes par La Chaîne de l'Espoir avec Sophie Rollin et Vincent Perrotte.

 

 

 

 

école bois Payol (3)

 

Autre problème, si sur Port au Prince les pluies font des ravages, la sécheresse dans la Grand’ Anse est catastrophique pour les cultures. Là-bas on regarde les nuages avec espoir !

  Prémis est bien rentré  en faculté de médecine le 5 avril. Aux dernières nouvelles il se construisait un abri, mais je ne peux pas lui faire parvenir un ordinateur car il se le ferait voler encore plus vite que les chaussures. Drôles de conditions pour faire des études !

 

Je vous rappelle aussi quelques rendez-vous :

 le loto samedi 17 avril, à 14 heures . Nous espérons avoir des réponses de grands magasins auprès desquels nous avons fait une demande de lots. Merci à toutes les personnes qui nous ont apporté des lots. Venez nombreux avec vos amis afin que nous puissions avec l’aide d’Arcadie qui a été le starter de cette action envoyer un second mandat à la fondation Paradis des Indiens et tout aussi nombreux pour le concert

 du 24 avril à la salle des Marronniers à 21 heures avec Total’ mandigue ((Percussions africaines) et ELVAS QUARTER (Chanteur des sons of gaïa, boa fé) Les bénéfices seront reversés au collectif « Aubagne-Haïti solidarité » et à l’association « Terre et Partage » et pour finir le mois d’avril :  le vide grenier

 le 25 avril à Cuges au stade. (avec vente de crêpes)

 Et le 23 le collectif se réunit au forum à 16h30. On vous y attend.

Je vous recommande aussi la visite du nouveau site de la fondation Haïti Partage, http://www.fondationhaitipartage.org/      avec son sympathique diaporama.
Amitiés à tous

Marie Madeleine

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Contacts