Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 11:17

AMona-2-web.jpgCe que je redoutais est arrivé. Les gens de Port au Prince ont fuit le choléra comme lors du tremblement de terre en revenant au village, mais cette fois-ci,  ils transportaient avec eux le virus cholérique .

 A lors que Mica pensait avoir sauvé le fils en arrivant à l'hôpital de Jérémie aussi vite que possible, nous avons appris que non seulement Onel n'avait pas pu être sauvé mais que sa mère, notre Mona avait elle aussi été victime du choléra. Combien de morts encore dans ce petit coin de l'île? Le maire pense qu'il y en a 20 par jour, dans les mornes. ? Mais personne ne le sait exactement. L’état civile est inexistant et si vous n' êtes pas baptisés, vous ne possédez pas de papiers officiels  prouvant votre existence.fils-de-Monaw Le problème, pour les électeurs et  pour les élèves  qui veulent entrer en secondaire est de retrouver ces « baptistaires » ou tout au moins ce qu’il en reste car ils sont très  souvent mangés par les vers, et, une fois dépliés, ressemblent à une jolie dentelle. 

 

Il suffit de lire les articles concernant le traitement des fosses septiques des onusiens pour être scandalisés. Ils déversaient le contenu de leurs  fosses directement dans le fleuve Artibonite. Ce feuve avant était un fleuve de  vie, il s'est transformé aujourd’hui en un fleuve de mort . Il irrigue les rizières et les champs , sert de réserve d'eau pour tout ,  la cuisson des aliments, la lessive, et aussi de boissons pour les animaux quand ce n'est pas de boissons pour les humains. Tout le monde vient s'y baigner. 

 

 Un tel manque de responsabilité aussi flagrant de la part de l'ONU est incompréhensible. Ils sont là- sous disant-  pour la  sécurité des gens.

On peut donc comprendre le désir de tous les haïtiens de voire disparaître tous les Onusiens  de leur pays.

 Je vous joins  aussi le compte rendu del'AG du 3 -12-2010

 

Passez tous de très bonnes fêtes de fin d'année.

Amicalemenrt 

Marie-Madeleine  

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Contacts