Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 18:25

Suite au reportage sur TF1 dimanche soir  concernant les enfants esclaves en Haïti –les petits Restavecs-.:

une définition de l'esclavage parmi tant d'autres : « Un esclave est un individu privé de liberté et soumis à l'autorité tyrannique d'une personne ou d'un État. Il est contraint au travail forcé. Son maître lui impose de dures épreuves. Il peut être acheté et revendu comme un objet, moins bien traité qu'un animal. Il peut subir la torture, la violence et des abus sexuels. »

Début, de ce sinistre « commerce » 476 ans après J Christ livres-sur-restavec.jpg

Voilà ce que subissent les petits Restavecs en Haïti tous les jours. (lire le livre de M. Cadet, ancien  restavec"Restavec, enfant esclave en Haïti, publié aux éditions du Seuil )Et le gouvernement surtout ne veut pas que nous en parlions, j’interpellais un jour un ambassadeur haïtien celui-ci m'a répondu concernant ces Restavecs, « c'est culturel » refusant d’en parler, tout comme M. Martelli. Qu’est-ce qu’il y a de culturel à traiter ses propres enfants ainsi. Qu’on arrête de nous traiter d’esclavagiste pour des fautes abominables dont la France c’est rendue responsable au XIX siècle quand on fait pareil, plus de 200 ans après l’abolition de cette horreur par décret, le 27 avril 1848 grâce à Victor SCHOELCHER

 Que penser d’un pays, quel qu’il soit,  qui n’est pas capable de respecter ses propres enfants.

J'ai déjà parlé plusieurs fois de ces enfants esclaves qui sont apparus immédiatement après l'indépendance copiant le triste modèle des Blancs . Il faudrait peut-être que ses dirigeants se penchent, enfin, sur ce fléau qu’est l'esclavage Les plus jeunes ont quatre ans. Quels citoyens pourront -ils devenir après un tel traitement?

Les esclaves au départ étaient des prises de guerre de race blanche. Ils répondaient ainsi au besoin de main-d’œuvre gratuite.

Quand l'Amérique fut découverte les Espagnols, bientôt suivis par les Hollandais, les Français les Portugais et les Anglais, eurent aussi besoin de personnes, corvéables à merci. C'est ce qu'on appellera la traite des Noirs. Celle-ci se faisait avec la complicité d'Africains, fournissant « cette main-d’œuvre » par des razzias dans les villages. Que penser alors actuellement de la « traite des enfants en Haïti » et ce n'est pas le seul pays qui maltraite ses enfants puisse que l'UNICEF estime à 200 millions d’enfants, sans compter les adultes exploités dans le monde.

Les enfants sont souvent donnés par les familles trop nombreuses et pauvres, contre des promesses de vie meilleure, de scolarisation, de nourriture, de confort, le tout bien entendu inexistant J'espère que le reportage de dimanche vous aura sensibilisés à ce problème.

Je connais des familles pauvres qui ont eux-mêmes leurs Restavecs. Si vous voulez aider ces enfants, ne donnez jamais d'argent  aux familles qui les exploitent car celui-ci n'ira jamais à l’intéressé. Pour avoir habillé de pied en cap une enfant Restavecs et l'avoir retrouvée le lendemain matin nue comme un ver je sais ce qu'il en est. Cependant vous pouvez les aider en faisant un don à une association qui lutte contre ce problème d'analphabétisme, et de pauvreté les-maternelles-(15)des familles comme Vêtements-sans-frontière,  en sachant qu’avec 20 € par mois un enfant pourra aller à l’école . Il sera pris en charge par VSF. Les sommes recueillies sont versées à la fondation « Paradis des Indiens », qui œuvre dans la Grande--Anse en Haïti et scolarise plus de 2000 enfants. VSF grâce au conseil général a déjà participé à la construction de deux écoles avec des extensions importantes et la mairie d'Aubagne nous a permis de meubler ces écoles, et de construire des bibliothèques itinérantes L'enseignement dans nos écoles est gratuite pour les plus pauvres Nous espérons toujours que le président va tenir ses promesses faites lors de sa campagne électorale à savoir, « l’enseignement gratuit ». Mais les  promesses lors des campagnes électorales!!!

Avant de parler d'école gratuite peut-être faudrait-il les construire et former des instituteurs et des professeurs en nombre suffisant et surtout les payer une fois diplômés correctement de façon à ce qu'ils ne soient pas obligés d'aller cultiver leur jardin plutôt que d'enseigner.

À leur majorité que deviennent les jeunes Restavecs sans illusion, n'ayant aucune ressource ni instruction? Ils se regroupent et forment des bandes prêtes à tout pour survivre. À qui la faute ? Quant aux jeunes filles qui se retrouveront enceintes, suite à un viol, leur enfant à leur tour deviendra esclave de la famille.

 

 Suite à ce reportage poignant, j'ai trouvé déplacé celui qui suivait concernant les koalas, et l'hôpital pour les soigner. J’aime les animaux mais il faut croire que dans notre société la vie d’un koala a plus de valeur que celle d’un enfant. . Je sais que ces  petites bêtes sont très attachantes, et en voie de disparpour-blog.jpgition mais franchement, ce sujet  après le précédent était mal choisi 

Merci de continuer à nous aider à faire sourire des enfants, car depuis 1994, nous avons pemis à  beaucoup d'enfants d'aller à l'école et  à beaucoup de parents,en leur fournissant du travail, à ne plus se séparer de leurs enfants.

  Marie Madeleine Girodias Présidente de

 

Vetements-sans-frontiere

5 résidence Anjou

Rue Pierre Brossolette

13400 Aubagne

tel 0689325314

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

snoring mouthpiece 24/07/2014 11:29

For an educated society, it is shameful that we have failed to provide necessary services to these children. However, there are many good individuals and organizations who work for this mission. In my opinion, all international organizations need to contribute in this matter.

Michelle Simonet 08/02/2012 15:48


Bonjour Marie-Madelein très bien ton reportage sur les "restawek" j'ai moi même vue l'émission dimanche sur TF1 et j'ai partager sur facebook moi aussi sa me révolte...bisous

Articles Récents

Contacts